Service communication

Jan Laplasse

Jan Laplasse

Chef de Service 

T. 02 509.00.33
E. com@ibr-ire.be

23 octobre 2014

Dans le nouvel accord gouvernemental du 9 octobre, la coalition suédoise prend de toute évidence le pari de la relance économique et de la croissance de l’emploi en tablant sur une politique de croissance et un renforcement de la compétitivité. L'accord gouvernemental prévoit un certain nombre de mesures, notamment la réduction des charges. Il s'agit là d'une approche nouvelle, qu'il convient toutefois d'appréhender avec une dose nécessaire de lucidité. Le succès de la politique gouvernementale dépendra dans une large mesure de la capacité des entreprises à créer elles-mêmes une dynamique.

Dans le contexte belge, ce sont surtout les PME et les entreprises familiales qui jouent un rôle fondamental dans l'économie. Elles constituent les principales créatrices d'emploi et la pierre angulaire des programmes de relance économique. Cependant, les PME ne peuvent demeurer compétitives et continuer à investir sans une vision à long terme. Une telle approche à long terme a pourtant ses limites. Il ressort, en effet, d'une enquête de 2013 que près de 40% des entrepreneurs ont plus de 50 ans et qu'un entrepreneur sur 3 envisage une transmission dans un futur proche.
 
« Le nombre d'entreprises à transmettre est donc particulièrement élevé et le défi consiste à faire en sorte que ce processus de reprise se déroule de manière bien orchestrée et réfléchie ». Daniel Kroes (président de l'IRE) affirme : « Un processus de reprise bien organisé est un incitant majeur pour l'entrepreneuriat. Lors de la préparation d'une transmission, l'évaluation de l'entreprise revêt un caractère fondamental. Tôt ou tard, chaque entrepreneur se trouvera confronté à ce type d'exercice d'évaluation. Il s'agit d'un exercice difficile qui s'avère nécessaire dans de nombreuses circonstances : les fusions et les reprises, les augmentations de capital, les introductions en bourse, la planification fiscale, la planification successorale ou tout simplement lorsqu'un entrepreneur souhaite faire le point sur sa situation et son évolution. ».
 
L'évaluation est un exercice complexe qui implique de multiples facteurs...